Pourquoi le cyclisme ?

LE CYCLISME PERMET UN EXCELLENT TRAVAIL CARDIO-VASCULAIRE

Rouler régulièrement à une allure modérée permet de faire travailler le cœur dans de bonnes conditions. Ce dernier gagne ainsi en puissance de contraction et travaille plus longtemps sans défaillance. Ce développement de l’endurance cardiaque entraîne une récupération plus rapide et une réduction sensible des risques cardio-vasculaires. D’après une étude publiée par le British Medical Journal en 2011, une demi-heure de vélo par jour, permet de diminuer par deux ce risque. Il est toutefois important de rouler à son rythme et de ne pas dépasser ses limites. Vous ne devez pas être essoufflé quand vous pédalez, sauf bien évidemment lors d’une montée longue et difficile, nécessitant un effort intense.

LE CYCLISME AIDE À MIEUX RESPIRER

En parlant de souffle, une activité régulière amène à une amélioration du volume pulmonaire et par conséquent à une amplification des capacités respiratoires. La respiration devient plus profonde, plus efficace et la résistance à l’effort augmente, conduisant à une évolution progressive des performances.

LE CYCLISME AMÉLIORE LA CIRCULATION SANGUINE

Le cyclisme est vivement conseillé aux personnes souffrant de problèmes circulatoires, le renforcement de l’endurance cardiaque née de l’activité cycliste engendrant une meilleure oxygénation/irrigation des muscles et des organes (notamment au niveau des jambes, très sollicitées). L’activité physique permet par ailleurs de brûler les mauvaises graisses et favorise l’entrée du glucose dans les cellules (diminution du sucre dans le sang et des besoins en insuline). En résulte une baisse significative du taux de cholestérol, ainsi qu’une diminution de l’hypertension artérielle et de la glycémie.

LE CYCLISME ACCOMPAGNE LA PERTE DE POIDS

Surtout, le cyclisme est une discipline tout particulièrement recommandée aux personnes souffrant de surpoids. En plus de faciliter et d’améliorer la digestion grâce à un massage très énergique des intestins (facteur décisif dans la perte de poids), il permet de faire du sport sans l’inconvénient majeur de ressentir ses kilos en trop. Les personnes en surcharge pondérale pratiqueront ainsi plus volontiers le vélo que la marche, tout comme les personnes âgées (au métabolisme fragile et à la recherche d’une activité physique peu traumatisante pour le corps).

LE CYCLISME PERMET DE DESSINER LES MUSCLES

Le cyclisme véhicule un certain nombre d’idées reçues, pourtant erronées. On a ainsi souvent reproché à cette discipline d’entraîner une courbure du dos du fait la position penchée que prennent les coureurs sur leur machine.  Or, cette position étant l’effet de l’action musculaire, elle n’incurve nullement la colonne vertébrale comme les inclinaisons passives prises par les écoliers. De même, certaines personnes sont persuadées que le vélo entraîne un développement excessif des muscles des jambes, notamment des mollets. Une affirmation totalement fantaisiste puisque le cyclisme n’est pas une discipline où le travail physique s’effectue en force et que pédaler permet justement de dessiner les muscles.

LE CYCLISME RENFORCE LES OS

Comme tout exercice physique régulier, faire du vélo est également bénéfique pour le maintien musculaire et osseux. Avec une pratique régulière la formation osseuse est stimulée et la solidité du squelette est renforcée, permettant de prévenir les risques d’ostéoporose (fragilité excessive du squelette due à une diminution de la masse osseuse et à l’altération de la micro-architecture osseuse). De surcroit, muscles et ligaments deviennent plus souples et plus puissants. D’après le British Medical Journal, la réduction du potentiel physique chez un cycliste “régulier” est ainsi inférieure à 5 % par décennie après 30 ans, alors qu’elle est supérieure à 10 % pour une personne sédentaire.

LE CYCLISME FAVORISE LA RELAXATION

Enfourcher son vélo permet aussi de diminuer la tension nerveuse et l’anxiété, à l’origine de la sensation de stress. L’activité physique entraîne en effet la production d’endorphines, (substances produites par certaines cellules du cerveau aux propriétés calmantes et euphorisantes), procurant ainsi une sensation de détente psychique et de bien-être. Enfin, le vélo constitue un excellent somnifère quand il est pratiqué à bon escient. Une sortie adaptée à ses capacités laissera une sensation de fatigue physique très agréable, facilitant ainsi un sommeil sain et réparateur.

LE CYCLISME DÉVELOPPE LE SYSTÈME NEUROSENSORIEL

“La petite reine” joue un rôle fondamental dans le développement neurosensoriel. Grâce au contact avec l’environnement, le cycliste développe en effet son ouïe (spectre sonore varié), sa vue (champ visuel), son toucher (accélérations et décélérations non subies) et son odorat (respiration soutenue).

 

source: http://www.ilosport.fr/velo/sante/bienfaits/

Union Cycliste Pierrefittoise

Pour pratiquer le vélo en groupe à Pierrefitte-sur-Seine, n’hésitez pas à contacter l’Union Cycliste Pierrefittoise.

Plus d’informations sur leur site pour suivre l’actualité de l’association sportive: www.ucp-93.fr

Les personnes qui souhaiteraient continuer cette activité cyclisme peuvent nous rejoindre à l’Union cycliste Pierrefittoise aux conditions suivantes:
  •  Etre Pierrefittoise ou Pierrefittois
  • Avoir un équipement de base: vélo en bon état, gants et casque (nous pourrons les aider et les guider pour l’achat)
  • Etre adhérent à notre association: prix de la licence  pour l’année 2015:  72.50 euros, fournir un certificat médical d’aptitude à la pratique du cyclisme de loisir.
  • Etre ponctuel aux séances d’entrainement  programmées et  prévenir en cas de retard.
Pour nous contacter : Christian DENYS: 06 65 68 51 68

Vélo

Jacqueline et Nadine:  Je cuisine à Pierrefitte nous a permis de faire du sport : la gym d’entretien avec Amandine, de la marche Nordique avec Sory, et maintenant c’est le vélo avec Christian et Jean Claude qui nous montrent leur savoir.

Ils ont passé des vidéos pour expliquer qu’il ne suffit pas de faire du vélo, qu’il y a des bases à respecter. Déjà, s’équiper pour notre sécurité d’un casque, de lunettes, de gants et d’un gilet jaune fluo à prévoir par temps sombre. Pour le vélo, vérifier le gonflage des pneus, la hauteur de la selle, avoir une sonnette et une lumière avant et arrière et aussi il faut bien connaitre le code de la route. Une fois sur le vélo il faut porter le regard au loin et anticiper s’il y a obstacle, de nid de poule, travaux etc.

Ils nous ont testées afin d’évaluer nos capacités et nous ont divisées en trois groupes. Certaines personnes n’avaient jamais pédalé, d’autres ont un peu de difficulté et les dernières en font depuis d’années.

La formation était très intéressante, elle nous a apporté beaucoup de connaissances, et on aimerait s’inscrire à l’Union Cycliste Pierrefittoise à la rentrée.

Présentation de la marche nordique

La marche nordique (en anglais : nordic walking), est un sport de plein air qui consiste en une marche accélérée avec des bâtons de marche spécifiques, généralement en matériau composite. Ce sport, extrêmement populaire dans les pays scandinaves, se pratique été comme hiver. C’est un dérivé du ski de fond. La marche nordique est différente de la marche athlétique en raison de l’utilisation des bâtons et par le fait que le marcheur ne peut pas être disqualifié pour jambe non tendue. Il s’agit essentiellement d’une activité de loisir.

marche nordique

Une séance de marche nordique dure généralement de une à deux heures de marche, précédée d’échauffements gymniques et suivie d’étirements.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Marche_nordique

La marche Nordique

Jacqueline et Nadine

La marche nordique consiste à marcher avec des bâtons  en se promenant  ou en faisant des randonnées tout en profitant de la nature. C’est très bon pour la santé puisque ça  fait  bouger nos bras et nos jambes, en plus ces mouvements bien coordonnés provoquent une respiration régulière donc très bon pour le cardio. Qu’est ce que c’est super la marche nordique!!!!! et nous avons toujours grand plaisir de participer grâce à  ” je cuisine à Pierrefitte” aussi bien à divers exercices d’entretiens physiques que des plaisirs culinaires.

;

Activité physique

Atelier du 25/04/2013

Aujourd’hui, le gymnase est vide ! Toutes les participantes sont sous le soleil !

La dernière fois (séance de sport du 28 mars), on s’était quittés sous des flocons de neige et on s’est retrouvés, jeudi dernier, sous des flocons … de pollen – atchoum ! Eh oui ! on ne croyait plus au printemps et c’est un temps estival qui nous attendait au stade Roger Fréville. Non pas que ce stade jouisse d’un micro climat privilégié, mais simple petit caprice de la météo. Prunus arborant leurs pompons roses, douce brise et ciel bleu accueillaient ce jour nombre d’habitants du quartier venus profiter du soleil sur les pelouses du stade, qui pour faire une sieste, qui pour pique-niquer, jouer, et même faire du sport !

D’ailleurs les participantes de l’atelier « je cuisine à Pierrefitte » ne s’y sont pas trompées. Les « quatre irréductibles » du mois dernier et leurs enfants ont été rejointes par Nasra, Samira et Teodora plus Isabelle et les animatrices des centres sociaux, ce qui constituait une joyeuse troupe bien décidée à profiter de la douceur du temps ET du parcours sportif du stade, sous les conseils avisés de Fred, le coach de l’équipe. Course d’endurance, sprints, course d’orientation ont ainsi été ponctuées par des exercices plus ciblés pour renforcer les muscles des jambes, la ceinture abdominale, les bras. Chaque participante allant bien sûr à son propre rythme mais encouragée par les autres, ce qui donne évidemment l’envie de se dépasser et de repousser un peu plus ses limites. Puis comme c’est l’habitude désormais, Fred nous a fait terminer sur des exercices d’étirements et de relaxation pour éviter – au maximum – les courbatures du lendemain.

Séance d’étirements : La relève est assurée !

Et juste avant de nous quitter pour les congés de printemps, Isabelle en a profité pour nous donner des devoirs de vacances : garder nos emballages de nourriture afin d’examiner de plus près les étiquettes et tenter d’y décrypter les « codes secrets » des industries agroalimentaires lors de la prochaine séance.

Vous aussi, n’hésitez pas à vous rendre au complexe Roger Fréville pour profiter du parcours de santé-sport !

Vous trouverez aussi des parcours santé-sport au parc départemental de la Courneuve.

On se détend….!

 


Activité physique

Atelier du 28/03/13

Dans l’attente du printemps qui ne se décide toujours pas à pointer le bout de son nez, il est parfois difficile de trouver la motivation pour sortir et plus encore pour faire du sport.
Et pourtant ! Quatre irréductibles participantes (et quelques-uns de leurs enfants) ont bravé les flocons de neige qui s’étaient mis à virevolter juste au moment de se rendre au Palais des sports Pierre Machon.


Pourquoi cette ténacité ?
Tout simplement parce que les participantes ressentent d’ores et déjà les bienfaits de l’exercice physique conjugué à un meilleur équilibre alimentaire. Réjane fait des aller-retours à pied jusqu’au centre ville avec son fils en poussette, Un Nisa va régulièrement aux marchés de Sarcelles et Saint Denis à pied. Nacima, en montant et descendant la volée d’escaliers du Palais des Sports constate qu’elle est moins essoufflée que la fois précédente, Séverine se rend compte qu’elle « tient mieux les abdos » (un exercice où l’on est assis en équilibre et où il faut renvoyer un ballon de 2 Kg). Il n’est évidemment pas question ici de compétition mais bien plutôt de petites victoires sur soi et le constat tellement gratifiant des progrès ressentis.


La conclusion est simple : oui il faut bouger et ça fait du bien !


Alors dans une ambiance joyeuse et détendue, Fred a fait s’échauffer les quatre irréductibles, puis le travail de musculation a porté sur des zones plus ciblées. La séance s’est terminée sur des exercices d’étirement et enfin de la relaxation.

La prochaine séance de sport avec Fred n’a lieu que dans un mois au grand regret des participantes. Mais rien ne nous empêche de pratiquer une activité physique entre temps ! D’ ici là le printemps sera bien installé (il n’est pas interdit de rêver !), et les occasions de sortir et bouger vont se faire de plus en plus nombreuses.

Et en attendant chaque groupe aura repris son travail de réflexion avec Isabelle et Stéphane sur les thèmes :
“Comment optimiser son temps ” le 4 avril et  “le diabète et le cholestérol” le 11 avril.

Activité physique

Atelier du 14/02/2013

« Il pleut, il fait froid… énième jour de grisaille… j’ai pas envie de sortir. J’pourrais peut-être profiter de ce que les enfants soient à l’école pour m’installer tranquille devant la télé ? Avec un peu de chance je vais bien trouver une tablette de chocolat dans le placard ou un pot de glace au congélateur ? Bon, qu’est-ce qu’il y a à la télé?… On est quel jour aujourd’hui ? Jeudi…. 14 février ? Mais c’est la fête des amoureux aujourd’hui ! Oh là là et dans quatre mois c’est l’été ! il faut que je me remette d’urgence au sport ! Oui, mais comment faire ? J’ai vraiment pas envie de sortir, il fait trop froid ! »

Cet après-midi, exceptionnellement la séance de sport a eu lieu au centre social et culturel A. Croizat. Fred* a concocté au pied levé un programme d’exercices permettant de se maintenir en forme et pouvant tout à fait être pratiqués à la maison. Les participantes ont commencé par un échauffement général puis elles ont travaillé les articulations (chevilles, genoux, bassin, épaules, cou, poignets). Après, les groupes de muscles ont été sollicités de façon plus intense.  Enfin, la séance s’est conclue sur une série d’exercices de stretching pour étirer à nouveau les muscles en prenant bien soin de respirer profondément.
Les participantes sont reparties enchantées d’avoir pu faire un peu d’exercice malgré les courbatures en perspective et se sont promis de continuer régulièrement à la maison en attendant les beaux jours.

Bientôt dans cet article, retrouvez les conseils de Fred pour faire de l’activité physique chez vous !

Frédéric Pinto – éducateur sportif